Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
Haut de page
Bas de page


Forum JDR post-apocalyptique dans un monde contemporain alternatif en proie aux zombies, à des créatures pires encore ainsi que des événements surnaturels.
 

Jeffrey Cole
 :: Codex :: Espaces Personnels :: Les Protagonistes

Staff


Fiche de personnage
Points de RP:
Jeffrey Cole Debuba110/0Jeffrey Cole Videba10  (0/0)
Etat Mental:
Jeffrey Cole Debuba100/0Jeffrey Cole Videba10  (0/0)
Destin:
Jeffrey Cole Debuba180/0Jeffrey Cole Videba10  (0/0)
Réputation:
Jeffrey Cole Debuba170/0Jeffrey Cole Videba10  (0/0)
Informations scénaristiques:
Blessures:
Tatouages:
Cicatrices:
Staff

Lun 5 Fév 2024 - 11:30
Fiche d'identité

Prénom(s) : Jeffrey

Nom : Cole

Né(e) le : 07/08/1974

À : Dallas, Texas.

Métier : Sénateur Républicain des États-Unis pour le Texas.

Statut : Vivant.

Particularité(s) : Chef et Doyen de l'Oasis. Se montre très rarement sur l'île, passant la quasi-totalité de son temps à bord de l'USS Marshall Myers.

À-propos

Thème musical :


Feat : Jeff Bridges
Type : Survivant

Description Générale

Du haut de son mètre quatre-vingt-six et de ses quatre-vingt-dix-huit kilos, le sénateur Cole est un sacré gaillard qui a toujours eu beaucoup de succès dans son entourage social, en raison de ses yeux bleu clair, de sa stature massive - non sans embonpoint, de son caractère très affirmé et, surtout, parce qu'il est quelqu'un de particulièrement charismatique. Loin des politiciens moyens simplement grassouillets, plus ou moins laids et globalement ridicules qu'il fut de bon ton de moquer, le sénateur Cole a su, dès les débuts de son essor en politique, convaincre et plaire ; son franc-parler et ses postures très tranchées aidant, il est sans doute la personnalité politique la plus connue du Texas et la plus appréciée de ces vingt dernières années. Et la seule encore en vie aujourd'hui.

C'est en 2014 que Jeffrey Cole, alors assistant politique, enfant d'instituteurs et neveu de fermier, s'est fait connaître dans le milieu, d'abord grâce à un livre choc sur l'avenir de l'état et la menace du « fanatisme écologique », de même que de « l'immigration incontrôlée », critiquant fortement les afflux provenant du Mexique en particulier, mais aussi d'Europe et du Moyen-Orient. Un ouvrage qui a également fait débat en raison de son patriotisme exacerbé, mais surtout à cause du discours positif à l'égard de la Russie et très critique de l'interventionnisme des USA, ce qui, au regard de l'historique du pays, ne fut pas pour plaire au milieu médiatique et politicien, ainsi qu'une partie du peuple, qui déchaîna un torrent d'hostilité conséquent - et excessif - sur les plateaux et vidéos en ligne pour dénoncer le livre et son auteur, insulté de toutes les manières possibles et traité tour à tour de stalinien, de néonazi et de glorificateur du massacre des Amérindiens.

Une publicité qui aura ironiquement été bénéfique à Cole, lequel fut de plus en plus invité sur des plateaux et interviewé, essentiellement dans le but de faire marcher la machine médiatique et le mettre en porte-à-faux. Cependant, l'entièreté de cet écosystème du se résoudre à l'évidence : doué d'une locution claire et d'une culture riche, autant historiquement que politiquement, philosophiquement et eu égard des difficultés du texan moyen, armé d'un franc-parler très percutant, d'un charisme rare et d'un charme qui ne laissait personne indifférent, Jeffrey Cole est rapidement devenu imprenable en débat, même isolé contre une assemblée de contradicteurs, à tel point que chacune de ses interventions médiatiques aura été l'occasion d'un flot de vidéos sur les réseaux nourrissant sa popularité auprès des populations rurales et celles des villes ayant préservé un patriotisme très critiqué et globalement qualifiée par les démocrates comme « très conservatrices » et « arriérées ».

Toujours est-il qu'il fut à deux doigts d'arracher la victoire dans la course au poste de gouverneur, à deux reprises, malheureusement sans succès et malgré une très forte popularité, au point que des manifestations violentes eurent lieu après les secondes élections, clamant qu'elles avaient été truquées. Cole se fit - en dépit de ces échecs - une place en tant que sénateur à partir de 2016, et très vite, ses prises de position clivèrent, avec tout de même une large majorité de la population en sa faveur. Pour cause et en tant que sénateur, il a dès les premiers mois de son tout premier mandat critiqué très fortement le projet alors sur toutes les lèvres : « Our Eternal Nature », ses répercussions sur les populations rurales et l'abandon des campagnes, l'appauvrissement économique des texans et les conséquences désastreuses dans les villes, en termes de sécurité, d'emploi et de développement social et économique.

Partisan des factions armées texanes comme étasuniennes - sujettes à de lourdes critiques justement partisanes sur le plan politique, protecteur des droits des milices et des amendements permettant leur existence et leur capacité à se défendre elles-mêmes en réponse à la croissance des groupements criminels, chantre des shérifs et des forces de l'ordre, luttant pour une meilleure reconnaissance sociale et financière à l'égard des vétérans, instigateur d'une fondation destinée à venir en soutien aux populations rurales victimes de la transformation territoriale de l'état et de lois toujours plus féroces et accablantes à leur égard ;

Personnalité réputée des chambres politiques pour ses prises de position en faveur de la conservation de pans de traditions vouées à disparaître, chasseur passionné, pêcheur à ses heures, séducteur invétéré aux conquêtes jalousées, critiqué pour avoir fréquenté de jeunes mannequins et actrices et pour ses amitiés avec des manias de la finance, de l'automobile et des technologies, bête noire des démocrates de tous bords qui n'ont eu de cesse de chercher à le discréditer et force d'opposition isolée face aux sénateurs démocrates et aux gouverneurs se succédant depuis le 20 janvier 2015.

Ce qui n'en a jamais fait, et c'est là ce qui l'a rendu unique, un vieillard coincé et un peu ridicule, coupé de la technologie, dans l'incompréhension du fonctionnement et de l'impact des réseaux, trimballant des scandales en tout genre, ignorant du fond des évolutions technologiques ou encore fermé à une amélioration civilisationnelle. Néanmoins, son axe politique a toujours clamé qu'il était possible d'adapter des progrès modernes aux modèles traditionnels, sans détruire ces derniers ni renoncer à une certaine éthique et exemplarité, ce qui fit énormément écho auprès de nombreux texans, en particulier les ruraux unanimement derrière lui et des générations de citadins d'entre la vingtaine et la trentaine, alors en quête d'identité et de marche à suivre dans ce monde en mutation rapide, à la limite du chaos.

Il a, à ce titre, soutenu la mise en service des réacteurs A.R.C au profit du peuple autant qu'à un usage militaire, s'est désolidarisé de l'agitation sectaire et des communautés naissantes cherchant l'autarcie, et a fortement critiqué le manque de moyens des forces de l'ordre pour pouvoir répondre à la montée criminelle et terroriste, ainsi que la mauvaise gestion sanitaire du pays dans certaines des épidémies catastrophiques qui l'ont touché durant les années 20. Sur le plan international, il a milité pour le retrait sans délai des troupes au cours du soulèvement africain et des débordements au Moyen-Orient, jugeant qu'il n'était plus du devoir des USA d'être la « world police », ce qui avait déjà bien trop coûté au contribuable, mais plutôt de protéger ses frontières et de se limiter aux menaces nucléaires et chimiques d'envergure.

Jeffrey Cole a, de ce fait, pratiquement été un ovni dans le paysage politique, à tel point que son succès a largement dépassé celui des gouverneurs ou des autres sénateurs, amenant au renouvèlement constant de son mandat grâce aux lois texanes l'autorisant, et adulé par de nombreux concitoyens sensibilisés à la chose politique et soucieux de leur état. C'est donc avec peu de surprise qu'il fut le premier à réagir lors de la crise, refusant de rejoindre Washington et appelant au rassemblement d'une force armée organisée à l'Est un peu avant la chute de la Maison-Blanche. Naturellement, et malgré la coupure des communications, de nombreux militaires et policiers se fédérèrent autour de lui, à contrario du second sénateur sans doute mort à Washington et du gouverneur alors en place depuis trois ans qui a disparu sans laisser de trace - la rumeur veut qu'il ait été abandonné par les dernières poches fédérales.

Nul doute que ses divers combats durant les années précédant la catastrophe, bien qu'ils n'aient pu que ralentir les « progrès » frénétiques et les altérations civilisationnelles, faute à un manque de soutien médiatique et politique, a énormément contribué à la réussite de ses manœuvres d'après l'effondrement, conduisant à la création de l'Oasis et à la préservation de moyens considérables en comparaison du reste de l'état, l'USS Marshall Myers en tête, dont on dit que l'équipage d'origine, conservé grâce au fait que le navire était en manœuvres en mer au moment de l'épidémie, s'est mis aux ordres de Cole à son arrivée sur les côtes.

Les discours internes à l'Oasis font du sénateur Cole le sauveur inespéré, celui qui, grâce au concours de ses officiers, permettra à l'état, voire au pays, de se relever de ces horreurs et la source, avec le Colonel Bishop, de la cohésion communautaire. Il est toutefois la cible de diverses rumeurs étant donné qu'il apparaît rarement sur l'île en dehors de discours publics ponctuels ; les superviseurs assurant que sa sécurité nécessite qu'il demeure à l'abri du destroyer. Des rumeurs nourries par une toute petite frange d'Oasiens sceptiques ou hostiles à l'autoritarisme de l'Oasis, sans pour autant le contester ouvertement, de peur d'être arrêtés ou chassés.

Certains disent qu'il ne serait pas étranger à la création du mur, et même, qu'il l'aurait prémédité avant l'apocalypse, sous-entendant qu'il aurait eu accès à des informations dont le commun des mortels a été volontairement privé, à propos de la catastrophe à venir. D'autres laissent à comprendre qu'il aurait profité du désordre pour s'autoproclamer « roi » de l'état en déliquescence, et qu'il aurait rassemblé des hommes et des ressources au détriment de plusieurs des plus grosses zones de réfugiés, abandonnées à l'assaut des morts.

Les on-dit les plus « complotistes » vont jusqu'à supposer qu'il projette de faire de l'Oasis un futur nouvel  état à son image, dictatorial ou monarchique - en tous cas totalitaire - en rédigeant une nouvelle constitution sur la base de la charte actuelle, motivation première du projet Galveston. Cole tiendrait aussi les autres Safe Zones de la région sous la pression de bombardements des missiles longue portée de l'USS MM, pour les contraindre à des échanges très déséquilibrés, voire, à des tributs, faisant de l'Oasis une « Super Safe Zone » en termes de ressources et de moyens défensifs et offensifs, au profit d'une population de survivants restreinte et privilégiée, et au détriment de bien davantage de réfugiés opprimés et soumis au travail forcé dans les Safe Zones « partenaires ». Autant de commérages, et plus encore, qui sont murmurés dans les arrière-salles du quartier des loisirs, à l'abri des résidences ou dans les recoins de l'île, au risque d'être arrêté par les agents de défense et sévèrement puni pour cause de conspiration et d'incitation à la désunion et à l'anarchie.
Equipement Porté :
Première main
Hache d'incendie (16)
Seconde main
Occupée

Ceinture 2/2
Enc. 3 max
Talkie Moderne (1)
Glock 22 15C .40 (2)
T.T.-EPC-SMA
Poches 2/4
Enc. 1 max
Antidouleurs (1)
Drogue douce (1)
Accessoires Pratiques :
1ères Mun. 3/3 : 9mm (2)
Tête : Casque (6)
Epaule : Occupée
Arc Flec. (10)
Torse : Plastron (18)
Dos : Sac en cuir (8)
Bras : Brassards (4)
Flancs : Holster d'EP. (4)
Beretta M-21 7C 9mm (2)
Taille : Porte-grenade (2)
Jambes : Jambières (8)
Véhicules 2/3
Vélo de ville
Clé de Fourgon Brinks 1/3
P.B.-P.T.-R.F.-SIR
Contenants Personnels :
Dos 19/20
Sac en cuir
Lampe dynamo (1)
Caméra portative (2)
Grappin (8)
Console technologique (8)

Taille 3/5
Porte-grenades
Molotov 2/3 (3)

Coffre 122/5000
Camion Porteur
Tente tipi (45)
Poste Radio (10)
Sirène (35)
Bouclier balistique (32)

Coffre 200/500
Remorque-fourgon
Orpheus (200)
Personnages Liés :

Staff


Fiche de personnage
Points de RP:
Jeffrey Cole Debuba110/0Jeffrey Cole Videba10  (0/0)
Etat Mental:
Jeffrey Cole Debuba100/0Jeffrey Cole Videba10  (0/0)
Destin:
Jeffrey Cole Debuba180/0Jeffrey Cole Videba10  (0/0)
Réputation:
Jeffrey Cole Debuba170/0Jeffrey Cole Videba10  (0/0)
Informations scénaristiques:
Blessures:
Tatouages:
Cicatrices:
Staff

Lun 5 Fév 2024 - 11:30
Compétences du Personnage

  • Robustesse - Palier 3
  • Force - Palier 3
  • Agilité - Palier 0

  • Armes à feu - Palier 4
  • Armes blanches - Palier 2
  • Bagarre - Palier 3

  • Chasseur - Palier 4
  • Maraudeur - Palier 0
  • Pilote - Palier 1

  • Dresseur - Palier 2
  • Influence - Palier 7
  • Réflexion - Palier 6

  • Praticien - Palier 0
  • Chimiste - Palier 0
  • Ingénieur - Palier 0

  • Artisan - Palier 1
  • Spécialisation - Palier 7
  • Providence - Palier 0

Métiers d'Artisanat

  • Pêcheur

Spécialisations choisies

  • Shérif - ajoute 10% de chances de réussite à la visée pour les armes de Classe 4.

  • Beau parleur - ajoute 10% de chances de réussite à toutes les tentatives de persuasion du personnage.

  • Alliés expérimentés - ajoute 30 Points de RP aux PNJs.

  • Alliés audacieux - ajoute 1 Dé Maraudeur supplémentaire aux PNJs.

  • Alliés productifs - ajoute 1 Temps de disponibilité aux PNJs de rang 3 uniquement.

  • Alliés équipés - les PNJs démarreront avec 4 Items au lieu de 3, dont 2 Items de rareté Peu répandu et 2 armes de rareté Trouvable.

  • Agent du FBI - ajoute 10% de chances de réussite aux analyses empathiques.

Equipement Porté :
Première main
Hache d'incendie (16)
Seconde main
Occupée

Ceinture 2/2
Enc. 3 max
Talkie Moderne (1)
Glock 22 15C .40 (2)
T.T.-EPC-SMA
Poches 2/4
Enc. 1 max
Antidouleurs (1)
Drogue douce (1)
Accessoires Pratiques :
1ères Mun. 3/3 : 9mm (2)
Tête : Casque (6)
Epaule : Occupée
Arc Flec. (10)
Torse : Plastron (18)
Dos : Sac en cuir (8)
Bras : Brassards (4)
Flancs : Holster d'EP. (4)
Beretta M-21 7C 9mm (2)
Taille : Porte-grenade (2)
Jambes : Jambières (8)
Véhicules 2/3
Vélo de ville
Clé de Fourgon Brinks 1/3
P.B.-P.T.-R.F.-SIR
Contenants Personnels :
Dos 19/20
Sac en cuir
Lampe dynamo (1)
Caméra portative (2)
Grappin (8)
Console technologique (8)

Taille 3/5
Porte-grenades
Molotov 2/3 (3)

Coffre 122/5000
Camion Porteur
Tente tipi (45)
Poste Radio (10)
Sirène (35)
Bouclier balistique (32)

Coffre 200/500
Remorque-fourgon
Orpheus (200)
Personnages Liés :

Staff


Fiche de personnage
Points de RP:
Jeffrey Cole Debuba110/0Jeffrey Cole Videba10  (0/0)
Etat Mental:
Jeffrey Cole Debuba100/0Jeffrey Cole Videba10  (0/0)
Destin:
Jeffrey Cole Debuba180/0Jeffrey Cole Videba10  (0/0)
Réputation:
Jeffrey Cole Debuba170/0Jeffrey Cole Videba10  (0/0)
Informations scénaristiques:
Blessures:
Tatouages:
Cicatrices:
Staff

Lun 5 Fév 2024 - 11:31


Jeffrey Cole

En Cours
Chronologie

Janvier 2036
Mémoires
@DVK



Equipement Porté :
Première main
Hache d'incendie (16)
Seconde main
Occupée

Ceinture 2/2
Enc. 3 max
Talkie Moderne (1)
Glock 22 15C .40 (2)
T.T.-EPC-SMA
Poches 2/4
Enc. 1 max
Antidouleurs (1)
Drogue douce (1)
Accessoires Pratiques :
1ères Mun. 3/3 : 9mm (2)
Tête : Casque (6)
Epaule : Occupée
Arc Flec. (10)
Torse : Plastron (18)
Dos : Sac en cuir (8)
Bras : Brassards (4)
Flancs : Holster d'EP. (4)
Beretta M-21 7C 9mm (2)
Taille : Porte-grenade (2)
Jambes : Jambières (8)
Véhicules 2/3
Vélo de ville
Clé de Fourgon Brinks 1/3
P.B.-P.T.-R.F.-SIR
Contenants Personnels :
Dos 19/20
Sac en cuir
Lampe dynamo (1)
Caméra portative (2)
Grappin (8)
Console technologique (8)

Taille 3/5
Porte-grenades
Molotov 2/3 (3)

Coffre 122/5000
Camion Porteur
Tente tipi (45)
Poste Radio (10)
Sirène (35)
Bouclier balistique (32)

Coffre 200/500
Remorque-fourgon
Orpheus (200)
Personnages Liés :
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: