Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
Haut de page
Bas de page


Forum JDR post-apocalyptique dans un monde contemporain alternatif en proie aux zombies, à des créatures pires encore ainsi que des événements surnaturels.
 

Novalee Bowman
 :: Codex :: Espaces Personnels :: Les Survivants [8] :: Jarod Blake

Jarod Blake


Fiche de personnage
Points de RP:
Novalee Bowman Debuba11119/2000Novalee Bowman Videba10  (119/2000)
Etat Mental:
Novalee Bowman Debuba1050/100Novalee Bowman Videba10  (50/100)
Informations scénaristiques:
Jarod Blake

Lun 22 Nov - 17:59
Fiche d'identité

Prénom(s) : Novalee
Nom : Bowman
Né(e) le : 03/07/2017
A : Kingsland, Texas.
Métier : Étudiant
Particularité(s) : Handicapée moteur, ses jambes ne répondent plus à ses injonctions neuronales depuis son accident, lors de l'apocalypse.

Blessée à la tête au cours des mêmes événements et traumatisée, elle a perdu une grande part de sa lucidité et de ses facultés intellectuelles. Retombée à l'enfance en quelque sorte, elle n'est plus en mesure de s'occuper d'elle-même d'aucune façon et a une conscience obscure du danger. Elle ne parle pratiquement plus, si ce n'est quelques mots qui n'ont pas forcément de sens ou difficiles à resituer dans le bon contexte.

Un grain de beauté au-dessus de la lèvre, à droite, comme sa défunte mère.
Description Générale
Novalee est une beauté blonde d'un mètre soixante-cinq. Elle est assez svelte du haut-corps, avec une poitrine convenable sans être importante, ses bras sont assez chétifs et ses joues un tantinet creusées. En revanche, elle a des hanches assez larges par rapport à sa taille et fatalement, un fessier plus en chair puisqu'elle ne peut pas exercer son bas corps. Ses jambes sont d'autant plus maigres qu'elles ne répondent plus depuis son accident et de terrifiantes cicatrices enlaidissent ses mi-cuisses, épaisses et encore rosées un an et demi après les événements, ce qui laisse deviner d'emblée qu'elle a manqué de peu de se les faire sectionner, ses os cassés et ses muscles déchirés toujours fragiles dans toute la partie haute de ses membres inférieurs.

Comme son jeune frère, elle a des yeux d'agate très atypiques et une superbe crinière d'or lisse et brillante naturellement tombe jusqu'en bas de son dos. Oliver refusant que sa grande sœur se les fasse couper, elle qui les aimait tant avant l'apocalypse, Jarod tient à respecter la volonté de son parent et il s'y est lui-même fait. Il entretient ses cheveux très régulièrement, appréciant ces moments passés avec Novalee à la brosser et les enduire d'huile quand les ressources le permettent, afin de les rendre d'autant plus éclatants.  

Son regard est doux, ses charnures fines, son nez taquin et le grain de beauté superposé à ses lèvres ajoute à son charme ; elle a tous les atouts nécessaires à plaire à la gent masculine. Oliver pense parfois qu'elle a été punie par le sort pour avoir été trop parfaite. Une cicatrice, longue, épaisse et grossière, marque également son crâne sous sa chevelure, au-dessus de l'hémisphère gauche de son cerveau. C'est un miracle qu'elle n'ai pas été durablement marquée par un enfoncement crânien.
Histoire
Novalee fut une petite fille, puis une jeune femme, pleine de vie et avec la tête sur les épaules. Grande sœur attentive pour Oliver, étant donné qu'elle est née sept ans plus tôt, elle a toujours été très maternelle et a essayé, contrairement à leur mère, de le préserver du passé violent et cruel de leur père. Elle ne l'a guère idéalisé de son côté, loin de là et s'est efforcée toute son adolescence de pousser sa mère à se ressaisir, cette dernière propice à une certaine immaturité, à la démission vis-à-vis de ses enfants et pourvue d'un don prononcé pour le gaspillage des finances.

Studieuse, modérée, évitant tout type d'excès et de bêtise, elle était pourtant bien entourée d'amis filles et garçons, populaire et appréciée dans ses écoles, autant pour sa beauté que son esprit, on lui donna peu ou pas de défauts. Peut-être est-ce pour cela que le destin a été particulièrement abominable avec elle. Lorsque l'apocalypse vint, personne n'était préparé. Il était déjà difficile d'y croire et pour Novalee, c'était la même réaction, aussi quand les premiers zombies firent leur apparition au Texas la cinquième semaine du bouleversement, son premier réflexe accordé à celui de sa mère a été de se barricader dans leur maison, en dépit du souhait ardent de son petit frère de partir de là pour aller trouver leur père.

Terrorisée et dévastée, elle tenta pourtant de faire de son mieux pour se préserver et surtout préserver ses proches, contrainte de supporter la colère de son frère et surtout l'hystérie de sa mère. Arriva ce qui devait arriver : sans arme, sans ressource et sans sang-froid, ils attirèrent involontairement les morts-vivants qui, durant des heures, s'acharnèrent sur les portes bloquées par des meubles jusqu'à parvenir à se frayer un passage. Ce qui épargna la vie de Novalee et d'Oliver fut aussi l'origine de l'épouvantable : une explosion, due au lâcher de bombes dans le quartier, qui souffla la maison et fit s’effondrer une bonne partie de l'édifice. Novalee se trouvait alors dans une chambre de l'étage avec sa mère et le ciel s'écroula sur leurs têtes.

Si les deux femmes ne périrent pas dans l'effondrement, probablement que la jeune fille l'aurait souhaité, car bloquée sous des gravats et de la charpente, ses jambes auront été pratiquement broyées par la chute d'une poutre à sa suite et sa tête durement touchée par un bloc plâtré. Malheureusement, cet acharnement des événements lui eut soustrait le droit à l'inconscience et c'est coincée, paralysée et en souffrance qu'elle vécut l'impensable : entendre non loin d'elle les hurlements de sa mère assaillie par les morts et les mâchonnements des créatures dévorant son corps, ainsi que leurs abjects râles de satisfaction. Oliver, qui avait survécu également et s'était caché dans une partie différente de la maison moins dévastée, attendit que les défunts soient attirés par une autre catastrophe pour chercher, paniqué et suffocant des incendies voisins, ses proches.

Il trouva les restes ensanglantés de sa mère, sans pouvoir déterminer qu'il s'agissait d'elle et le visage noirci de cendres et de larmes, il passa des heures à fouiller les décombres de ses maigres forces, s'épuisant, jusqu'à réussir à ouvrir un étroit passage dans les gravats et apercevoir sa sœur, les yeux clos et dans un état effroyable. Seul et impuissant, le garçon sortit dans la rue et cria à qui voulait l'entendre, les morts plus sûrement, son urgence. Cette fois, c'est à son père qu'il dut sa survie, débarquant en catastrophe, armé et accompagné de plusieurs hommes. Se frayer un chemin au milieu des macchabées s'avéra harassant, deux des gaillards durent être abandonnés à une véritable boucherie, cependant, le père parvint à extraire Novalee de sa prison et l'emmener avec son frère loin ces horreurs.

D'une certaine façon, l'histoire de Novalee Bowman s'était arrêtée là, puisqu'elle ne sera plus jamais la même. Ses jambes mutilées auront été soignées, mais elle ne marchera plus. Son crâne cicatrisera et ses cheveux repousseront, néanmoins elle perdra en majeure partie ses facultés, sa mémoire et sa conscience. Aujourd'hui, celle qui aurait dû être femme épanouie et accomplie dans un monde acceptable est vouée à la dépendance, incapable de s'occuper d'elle-même ou d'envisager l'avenir, elle est condamnée à être une éternelle enfant, fragile et brisée. À sa façon, Jarod est celui qui soulage cette existence tragique. Depuis le début, c'est lui qui s'occupe d'elle, son père n'ayant pas la patience ni la volonté de supporter son état. Au départ, le père de Novalee aura fait le nécessaire pour qu'elle subsiste sur le plan des ressources et des besoins matériels, mais son désintérêt croissant face à son manque d'évolution concrète, à son sens, renforça la conviction du dernier des Blake de veiller sur Novalee en constatant le rejet dont elle était l'objet et qui se confirma les mois précédents leur fuite.

Devenu un père de substitution, Jarod est le seul avec Oliver qui réussit à obtenir des réactions de sa part, des sourires fugaces et les bribes de phrases incertaines, si ce n'est répétées mécaniquement, parfois en boucle. D'aucuns jugeraient, pragmatiquement, qu'elle est déjà morte de l'intérieur, passive la plupart du temps et consommatrice de ressources gâchées par conséquent, mais Jarod ne conçoit pas l'idée de l'abandonner ou de lui retirer le droit de vivre décemment. Il est persuadé qu'avec la durée, une fraction d'elle - au moins - ressurgira des ténèbres où la jeune femme s'est perdue, chose qu'il pense entrevoir à certaines occasions quand une lueur traverse son regard, qu'une expression illumine ses traits ou dans sa manière de se balancer et murmurer quelques fragments de paroles semblables à une chanson.
Equipement Porté :
Capacité : 2/7
Épieu de chasse
Talkie Moderne
Accessoires Pratiques :
1er Munitions 3/3 : -
Tête : -
Torse : -
Bras : -
Flancs : -
Taille : -
Jambes : -
Véhicules 1/3
GMC Terrain 0/3
Contenants Personnels :
Dos 18/30
Grand sac
Console technologique (8)
Nécessaire d'usinage (5)
Kit d'affûtage (5)

Coffre 129/200
GMC Terrain
Outils Électroportatifs (15)
Boite à outils (8)
Engrais (10)
Stock de maçon (25)
Pièces détachées (10)
Casque de spéléo (6)
Rations périmées (15)
Casque de moto (8)
Pièces d'armement (2)
Rations pour animaux (15)
Rations pour animaux (15)

Staff


Fiche de personnage
Points de RP:
Novalee Bowman Debuba110/0Novalee Bowman Videba10  (0/0)
Etat Mental:
Novalee Bowman Debuba100/0Novalee Bowman Videba10  (0/0)
Informations scénaristiques:
Staff

Lun 22 Nov - 18:00
Spécial


Ce personnage en situation de handicap ne bénéficie d'aucune compétence pertinente à la survie.

Equipement Porté :
N/A
Accessoires Pratiques :
N/A
Contenants Personnels :
N/A
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: