Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
Haut de page
Bas de page


Forum JDR post-apocalyptique dans un monde contemporain alternatif en proie aux zombies, à des créatures pires encore ainsi que des événements surnaturels.
 

Pré-Apocalypse : Les Avancées Majeures
 :: Codex :: L'univers :: Contexte

Staff


Fiche de personnage
Points de RP:
Pré-Apocalypse : Les Avancées Majeures Debuba110/0Pré-Apocalypse : Les Avancées Majeures Videba10  (0/0)
Etat Mental:
Pré-Apocalypse : Les Avancées Majeures Debuba100/0Pré-Apocalypse : Les Avancées Majeures Videba10  (0/0)
Informations scénaristiques:
Staff

Mar 21 Sep - 1:14


- Les Technologies -

La première avancée majeure est certainement l’évolution significative de l’impression 3D. Il est désormais possible de créer des pièces complexes de matière, à la finition ultra précise et en grande quantité, révolutionnant le monde des petites et moyennes entreprises, ainsi que de l’industrie. Cette avancée a notamment servi le domaine médical qui devient alors capable de répliquer en détails et à la particule près les réseaux sanguins d’un corps humain, et même ses organes.

Le traitement des données est devenu complètement automatisé, rendant les diverses faces de la vie actuelle dépendantes des technologies comme les domaines de la santé, de la finance, de la publicité ciblée et de la lutte contre la criminalité, voire même des partis gouvernementaux qui ne savent plus prendre de décision sans consulter l’avis des expertes et intelligentes « machines » en calcul de probabilité.

La relation entre l’humain et les nouvelles technologies a permis de mettre au point de nouvelles générations de robots et l’apparition de « surhommes » capables de prouesses physiques et intellectuelles inédites au travers d'implants mécaniques et neuronaux.

Ce développement technologique reste, en dépit des prévisions faites vingt ans plus tôt, relativement peu étendu et limite son obtention et son usage aux institutions et privilégiés. Encore trop récentes et parfois expérimentales pour permettre de les insérer durablement et pleinement dans la vie quotidienne des citoyens, leurs tenants et aboutissants détaillés sont encore mystérieux pour une grande part de la population.

Le domaine de l'automobile s'est développé modestement, mais durablement. L’électrique s'est finalement presque complètement imposé avec la défaillance avérée des ressources pétrolières. La plupart des stations de services se sont converties à l'équipement de points de rechargement. Les véhicules à essence demeurent pourtant toujours assez répandus. Par le simple fait qu'en dépit de l'apparition de véhicules dits « futuristes », à l’esthétique et aux équipements dignes du cinéma de science-fiction des années 2000, entièrement automatisés (bien qu'encore assez rares), beaucoup d'automobilistes ont gardé la nostalgie des véhicules à essence et à boite de vitesse manuelle, ce qui a laissé en circulation de nombreuses voitures du type, parfois âgées de plus de vingt ans.

On peut ainsi constater une grande variété de modèles sur les routes américaines dans un contraste harmonieux, et une cohabitation égalitaire des points de rechargements électriques et pompes à essence. Les derniers modèles expérimentaux testèrent la pratique de l'aéroglisse et des véhicules amphibies pour une production à grande échelle qui pourrait s'insérer dans la vie courante des citoyens. Aucun modèle fiable n'est encore apparu sur le marché cependant.

Le domaine de l'énergie a connu une amélioration sans précédent grâce à la mise en application du principe de fusion thermonucléaire. Via la création de ces nouveaux réacteurs propres et auto-alimentés basés sur les travaux réalisés à partir du réacteur ITER de Cadarache, les scientifiques américains du groupe de défense ont pu mettre au point de nouveaux générateurs capables de s'auto-alimenter par la fusion, permettant d'alimenter une ville de 100 000 habitants à l'origine. Cette révolution a suivi le développement de nouveaux modèles beaucoup plus efficaces qui ont permis d'aboutir à l'indépendance énergétique des États-Unis, détenteurs du brevet et seul pays intégralement équipé de ces réacteurs, dont les plus gros, de la taille d'une centrale, alimentent indépendamment les plus grandes villes telles que Washington, Los Angeles, New-York et Philadelphie. Le plus récent de ces réacteurs et le plus gros existant, est celui qui alimente Las Vegas, ville comptant la plus grosse consommation en électricité du continent américain.

Cette révolution énergétique a également fait évoluer la menace nucléaire avec la capacité moderne de pouvoir faire sauter 30 fois la planète contre 14 en l'an 2010 avec l'intégralité des réacteurs possédés. On peut mettre sur le compte de ce développement l'évolution de l'activité terroriste vers la technologie et la cyber-guerre, qui a mis cette nouvelle énergie au potentiel destructeur infini au premier plan de l'intérêt de ces groupuscules de violence.

Au niveau aérien, la différence est moins significative mais largement influencée par le développement énergétique et la fin du monopole du pétrole. Si les améliorations des appareils en soit ont été réalisées sur la fiabilité, la durabilité et la vitesse, les nouveaux avions de ligne deux fois plus rapide que les modèles datant de 2015 - alors que les avions de chasse militaires ont gagné un pourcentage de vitesse mais aussi de précision, la véritable innovation a été l'abandon du pétrole pour la fusion thermonucléaire. À l'instar de l'alimentation des villes, les appareils ont bénéficié de l'élaboration de réacteurs de petites tailles, suffisamment puissants pour garantir son auto-alimentation permanente, ne nécessitant plus aucun ravitaillement si ce n'est une vérification technique routinière.

Le domaine qui a connu la moins forte évolution, et même une stagnation généralisée, est celui de l'armement. Si les armes ont bénéficié d'un gain modeste de fiabilité, de durabilité et de puissance de feu, aucun nouveau modèle n'a réellement été mis sur le circuit, bien que des prototypes d'armes à énergie - grâce là encore au principe de fusion - et modèles aux allures futuristes ont vu le jour dans les laboratoires concernés. On peut justifier ce phénomène par une hyper-évolution entre 1940 et 2015 qui a plus ou moins essoufflé les possibilités et l'imagination des chercheurs, alors que le domaine lui-même était supplanté par le développement de la cyber-guerre et de la menace thermonucléaire et biologique qui ont pris l'ascendant dans les conflits à échelle internationale. Diminuant encore le bénéfice et la prédominance de la guerre dite « traditionnelle ».
Equipement Porté :
N/A
Accessoires Pratiques :
N/A
Contenants Personnels :
N/A

Staff


Fiche de personnage
Points de RP:
Pré-Apocalypse : Les Avancées Majeures Debuba110/0Pré-Apocalypse : Les Avancées Majeures Videba10  (0/0)
Etat Mental:
Pré-Apocalypse : Les Avancées Majeures Debuba100/0Pré-Apocalypse : Les Avancées Majeures Videba10  (0/0)
Informations scénaristiques:
Staff

Mar 21 Sep - 1:46
- Médecine -

De loin, la médecine est le domaine qui a connu l'évolution la plus spectaculaire au cours des vingt dernières années, avec le domaine énergétique, jusqu'à accomplir des exploits que l'on pensait au début des années 2000 impossibles.

L’humain a trouvé confort dans l’augmentation de ses capacités par l’implantation de prothèses ou d’exosquelettes pour les personnes âgées, ou handicapées, ainsi que des interfaces « cerveau-machine ». Cette pratique reste cependant strictement médicale et ne concerne pas encore le loisir ou la vie de tous les jours, le prix de l’acquisition de ces prouesses technologiques restant inaccessible pour la plupart. L’homme vivra pourtant plus longtemps, et mieux, grâce aux progrès dans la lutte contre les maladies dégénératives.

Avant la stabilité médicale des dernières années, diverses pandémies dont des souches améliorées du Choléra, du Typhus et de la peste noire avaient fortement ébranlé les sociétés et fait énormément de morts au sein des États-Unis comme dans le reste du monde entre 2020 et 2027. Les virus naturels et attaques bioterroristes se multiplièrent gravement, forçant la médecine et les organisations gouvernementales et expertes à concevoir de nouvelles protections toujours plus poussées les unes que les autres pour faire face à la montée en puissance de ces fléaux invisibles.

La première des ces révolutions médicales a été l'élaboration à succès de vaccins beaucoup plus efficaces et inédits qui ont permis, entre autres, de mettre fin aux nouvelles épidémies, aux souches de la Malaria, ainsi qu'au plus mortel virus de l'ère moderne après de très nombreuses années d'efforts : le Sida. Cette victoire historique a suivi le développement de mesures et traitements anti-MST, et de même, la suppression pure et simple d'une multitude de virus et maladies.

Des traitements tout aussi révolutionnaires trouvèrent remède à un autre terrible mal : le cancer. Bien que toutes ses formes n'ont pas encore été vaincues, ces traitements ont su énormément soulager les efforts à la guérison et ont quadruplé son efficacité au point d'éliminer plusieurs de ses formes par un traitement assez rapide et sûr, notamment le cancer du sein et des testicules, qui ciblés peuvent être détruits à la source sans nécessité d'ablation. Les cancers demeurant encore difficiles à combattre sont les formes les moins accessibles, dont les leucémies et le cancer des os. Ils sont néanmoins beaucoup plus facilement traitables, et dans un certain pourcentage et pour certains d'entre eux, guérissables.

Si le nombre incalculable de virus et maladies existants n'ont pas encore tous trouvé remède, les institutions médicales, pharmaceutiques et gouvernementales ont parlé d'une confiance croissante dans le développement médical qui tend vers ce que les spécialistes appellent de façon utopique « la maîtrise des virus et maladies ».
Equipement Porté :
N/A
Accessoires Pratiques :
N/A
Contenants Personnels :
N/A
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: